Prise en charge de la douleur chronique en psychothérapie

Par définition, la douleur est une perception qu'elle soit d'ordre organique (suite à une lésion), idiopathique (sans causes connues) ou psychogène (due à une psychopathologie). Une perception est une sensation à laquelle l'individu va attribuer une interprétation. La douleur est donc toujours en soi un évènement psychologique et par conséquent, elle peut être modulée par des variables personnelles (anxiété, dépression, facteurs familiaux ou professionnels…).

En complémentarité des traitements médicaux, une approche psychologique est souvent conseillée pour aider les malades à gérer leur souffrance persistante.

Dans le cas d'une patiente de 45 ans souffrant de douleurs au dos récurrentes depuis des années, la prise en charge a été pluridisciplinaire:

  • Un traitement médical indispensable pour déterminer les causes de la douleur, éliminer toutes pathologies graves et prescrire un accompagnement médicamenteux efficace.
  • Un accompagnement psychologique afin que la patiente puisse gérer sa souffrance et l'influence que cette douleur avait sur son rapport aux autres et son rapport à elle-même.

Prise en charge : Au cabinet, de longues séances verbales axées autour de son vécu douloureux mais pas que... De l'hypnose qui s'avère très efficace en complément antalgique, de l'art-thérapie pour créer de nouvelles représentations de la douleur et de la relaxation pour apprendre à gérer les pics de souffrance pour notamment des techniques de respiration.